T-500 Rebellion

T-500 Rebellion

HAUTES PERFORMANCES

Pour sa première participation en présentiel à Watches & Wonders Geneva, la marque  superforme l’horlogerie contemporaine avec cette nouveauté audacieuse taillée pour l’exploit.

En 2010, la montre T-1000 dynamite les codes traditionnels avec un imposant boîtier qui intègre un calibre à double balancier incliné doté d’une réserve de marche record de 1’000 heures. Cette année, Rebellion démontre que sa capacité à innover est toujours bien vivante avec la montre T-500. La recette est la même : une boîte au design racé (43x47x11mm) est associée à un mouvement à remontage manuel disposant d’une autonomie exceptionnelle, 450 heures !

Sous le verre saphir bombé se dévoile une mise en scène impressionnante. Le mécanisme finalisé par Concepto prend vie à l’aide 380 pièces. À l’instar de la T-1000, l’affichage des heures et des minutes s’opère encore sur deux rouleaux parallèles. Outre sa réserve de marche phénoménale, le calibre gagne aussi en précision par rapport à celui de son illustre aîné grâce à la fréquence de son balancier qui passe à 28’800 alternances par heure. Les caches du mouvement eloxés se déclinent dans cinq couleurs au choix : bleu, rouge, vert, orange et noir. Leur présence rehausse l’allure futuriste de l’écrin usiné en titane ou en titane DLC noir. Quant aux six barillets, ceux-ci sont rechargés en énergie à l’aide d’un levier. Chacun d’entre eux est orné d’une gravure de pneu qui évoque le lien fort entre la marque et la compétition automobile. Pour rappel, Rebellion a été la seule entreprise horlogère à posséder durant plus d’une décennie d’une écurie en championnat d’endurance. Elle est cette année partenaire du team Alfa Romeo F1 Orlen.