CALIM BOUHADRA: “ETRE A L’ECOUTE EST NOTRE PRINCIPALE QUALITE“ Rebellion

CALIM BOUHADRA: “ETRE A L’ECOUTE EST NOTRE PRINCIPALE QUALITE“ Rebellion

A l’occasion de la biennale Dubai Watch Week qui s’est déroulée du 24 au 27 novembre 2021, réunissant plus d’une cinquantaine de marques horlogères dans un cadre unique, nous avons eu la chance de pouvoir échanger avec Calim Bouhadra, le CEO de Rebellion Timepieces.

Est-ce la première fois que Rebellion participe à la Dubai Watch Week (DWW)? Absolument! Cela faisait plusieurs années que nous souhaitions être présents à la DWW mais nous n’avions jamais réellement eu l’occasion jusqu’à maintenant car nous avions toujours beaucoup d’événements, de courses. J’y pensais mais ratais souvent le coche, je m’y prenais toujours trop tard. Comme nous faisons de la course automobile en Arabie Saoudite, c’est devenu pour nous un marché important sur lequel se focaliser. Participer au Dakar et ne pas être présents à la DWW, cela n’avait pas de sens pour nous. Mais maintenant, nous y sommes! De plus, et c’est une grande nouvelle pour notre marque et qui nous rend très heureux, nous ouvrons notre première boutique en nom propre en collaboration avec l’un de nos partenaires à Abu Dhabi.

Et pourquoi à Abu Dhabi et pas Dubai? Nous avons déjà un détaillant à Dubai, et ce partenaire à Abu Dhabi qui est très bien implanté sur le marché local nous a proposé d’y ouvrir cette nouvelle boutique. Comme nous lui faisons confiance, nous l’avons suivi dans ce projet

Calim Bouhadra & Pierre-Brice Mena GPX Racing Team Principal

C’est donc une boutique 100% Rebellion? Exactement, 100% Rebellion, monomarque. Aujourd’hui, l’horlogerie souffre, d’une part à cause du covid et d’autre part par ce marché qui est en mouvement, en plein changement. Nous avons beaucoup de chance contrairement à certaines marques, la chance de pouvoir nous développer. Et l’ouverture de ce point de vente est une preuve de ce développement.

Avant le covid, il y avait une crise latente qui s’exprime aujourd’hui mais j’ai l’impression que contrairement à ce que l’on pensait, elle a plus d’impact sur les marques traditionnelles que sur les jeunes entreprises qui sont elles plus réactives et plus créatives. Qu’en pensez-vous? Je pense que vous avez raison, mais il y a beaucoup de choses qui me dérangent dans la situation actuelle. Parmi les grandes marques, certaines ne souffrent pas du tout. Ou plutôt elles souffrent de leur succès, mettent en place des listes d’attente qui peuvent être longues de dix ans et pour lesquelles elles doivent très souvent refuser l’accès. Cela me choque terriblement. Chez Rebellion, nous faisons des montres et nous vendons nos montres. Elles ont été conçues pour cette raison.

Donc si demain j’entre dans votre boutique, je vous montre une pièce en vitrine qui me plaît, je peux tout simplement l’acheter et repartir avec, et ce sans être dans votre listing de clients? Mais bien sûr! Pour commencer, nous avons la chance incroyable de faire partie d’un grand groupe, Lemo, donc le même propriétaire que Rebellion, qui conçoit des millions de connecteurs et travaille avec plus de 150’000 clients sur la planète, dans le “high high tech“, sur l’ISS, sur Mars. Je peux vous garantir qu’il n’y a pas un seul client parmi ces 150’000 clients qui ne peut pas obtenir ce qu’il veut. Cela fait partie de la philosophie du groupe. Nous communiquons beaucoup avec le client, customisons le produit pour le client car c’est cela la principale qualité: le service. Mais dans l’industrie horlogère, on n’est plus dans le service mais dans la spéculation. Et ce qui me dérange, c’est que certaines marques rachètent tout le marché gris, créent la demande.

rebellion interview t 1000

Rebellion T-1000

Donc une bonne partie de cette demande est fictive, selon vous? Bien sûr! Mais ce n’est pas un mode de fonctionnement viable. Personnellement, je fais mon métier par passion, par plaisir, et je veux justement fabriquer des produits qui me plaisent et qui plaisent aux gens. Donc je fais attention à mes clients, je suis à l’écoute de leur feedback, et je ne souhaite jamais frustrer personne car pour moi un client est une denrée rare, un cadeau. Ce que je veux c’est qu’il puisse vivre une expérience, qu’il obtienne ce qu’il convoite, avec un service, qu’on lui permette de réaliser son rêve.

Imaginons que je souhaite m’offrir cette montre avec un bracelet orange présentée en vitrine à la DWW, est-ce que si je me rends demain dans la nouvelle boutique d’Abu Dhabi, cette montre y sera et je pourrai l’acheter? Tout à fait! C’est notre objectif, notre volonté.

rebellion calim interview re volt chrono

Rebellion Re-Volt Chronograph

Il n’y a donc pas de time to market, l’achat peut se faire immédiatement? J’insiste car je trouve que c’est un des points faibles de l’industrie et qu’il faut faire encore plus d’efforts à ce niveau. Oui, absolument. Nous sommes une marque indépendante, une petite marque, mais soutenue par un grand groupe, ce qui est assez rare. Nous souhaitons que cette marque soit “niche“, que tous nos clients aient la possibilité de customiser leur montre, donc nous avons la faculté d’être très réactifs. Moi ce qui m’intéresse par rapport à votre envie d’acheter cette montre avec le bracelet orange, c’est de savoir si vous désirez la même ou avec un bracelet jaune ou rouge, si vous voulez avoir une petite inscription sur le côté telle une date de naissance par exemple. Ce qui m’intéresse, c’est de vous offrir la possibilité de vous approprier cette montre et de vous dire “Ah, ça, c’est la mienne! C’est moi qui l’ai faite et personne n’en a une comme moi“. Et ceci est une expérience, un souvenir qu’on va conserver.

ustement, en matière de customisation, jusqu’où allez-vous? Est-ce que la personnalisation concerne uniquement les couleurs de bracelets ou la gravure, ou est-ce que je peux, par exemple, demander que le pourtour orange des compteurs sur le cadran soit rose? Et si oui, dans un délai d’attente raisonnable? Oui, tout est possible. En revanche, concernant le délai d’attente, il est lié à la “profondeur“ de la customisation donc si on opère des modifications importantes sur le cadran, qu’on fabrique des pièces uniquement pour vous, il faudra compter environ entre quatre et six semaines.

rebellion interview predator rainbow

Rebellion Predator S Three Hands Rainbow

Ce qui est franchement raisonnable car lorsqu’un client fait une commande spéciale, il s’attend de toute façon à avoir un délai. Tout à fait. Pour moi, le feeling avec le client est vraiment important. Je tiens à ce qu’il soit content et je suis réactif justement pour cela. Comme tout est internalisé chez Rebellion, qu’il n’y a pas de sous-traitance et que nous gérons notre propre production de A à Z dans notre manufacture, nous pouvons nous permettre d’offrir ce service dans un délai relativement court.

Revenons au point de vente d’Abu Dhabi, est-il grand? Donne-t-il sur une rue ou est-il située dans un centre commercial? C’est une boutique d’une centaine de mètres carrés dans un mall des Etihad Towers qui incarne bien l’identité de Rebellion donc avec l’esprit racing mais pas trop. Nous en sommes très fiers. On y présente le panel complet de nos collections, de la montre à 3’000 USD à celle à 300’000, quelques pièces uniques. Nous avons également une palette importante de variations de produits. Vous y trouverez très certainement votre bonheur, et si ce n’est pas le cas, nous nous débrouillerons pour que cela le soit en vous livrant la montre que vous désirez.

rebellion interview weap one

Rebellion Weap-One

Avez-vous l’intention d’ouvrir d’autres points de vente en nom propre? Oui, Abu Dhabi est la première mais nous avons une deuxième ouverture programmée, à Shanghai, avec un partenaire local, qui est pour le moment retardée à cause du covid. Je suis content car le marché chinois est important pour nous et nous voulons nous y déployer.

L’ouverture d’une boutique est une étape importante dans la vie d’une entreprise horlogère, comment la ressentez-vous? Nous réalisons qu’il y a une ascension exponentielle de la marque, et d’ailleurs 2020 a été une de nos meilleures années, en plein covid. On aurait pu se dire qu’à cause de la pandémie il y aurait un ralentissement mais pas du tout, en tout cas pas dans notre segment.

Et si ce n’est pas secret, pouvez-vous me parler des nouveautés prévues pour 2022? Oui, la nouvelle T-500 qui reprend un peu les codes de la T-1000, celle qui symbolise le mieux Rebellion à mes yeux et que je porte au quotidien. Elle n’a pris une ride, les gens l’adorent. La T-500 affiche une réserve de marche de 500 heures. Elle conserve les mêmes proportions que la T-1000 mais avec un look légèrement modernisé et retravaillé à l’interne. Autre nouveauté pour 2022: une montre un peu plus plate, un peu plus féminine car nous avons beaucoup de femmes qui souhaitent porter une Rebellion mais dans une version moins épaisse. Tout le défi a été pour nous d’obtenir un calibre mécanique adapté, plus fin, car il était hors de question de choisir la facilité et de mettre un mouvement à quartz. Du quartz, il n’y en a pas chez Rebellion. Il n’y en aura jamais. Ce n’est pas dans l’esprit de notre marque. Voilà les défis qui nous attendent pour l’année prochaine!

rebellion-timepieces.com

Par Sharmila Bertin