MONTBLANC – STAR LEGACY NICOLAS RIEUSSEC CHRONOGRAPH

ÉCRIRE LA MESURE DU TEMPS

Montblanc ouvre un nouveau chapitre pour son chronographe monopoussoir GMT. Si la technique demeure, son design évolue sensiblement. Le cadran gagne en lisibilité.

En 2008, Montblanc avait présenté un chronographe qui avait pour particularité de mesurer les temps courts à l’aide de deux disques rotatifs. Un double index fixe permettait de lire les résultats chronométrés sur les compteurs des 60 secondes et des 30 minutes. Dix ans plus tard, la manufacture revisite son chronographe monopoussoir Nicolas Rieussec. Point de révolution, mais une évolution esthétique que l’on découvre dans les détails. Le garde-temps conserve ainsi l’organisation si spécifique des informations temporelles sur son cadran blanc argenté. Toutefois, celui-ci a été retravaillé pour en améliorer la lisibilité. Le tour d’heure et les disques rotatifs en titane du chronographe sont désormais bombés pour apporter du relief. Les chiffres arabes ont été affinés. Une discrète minuterie chemin de fer les encercle. La date s’affiche maintenant à 6h dans un guichet sophistiqué. Un motif guilloché et des finitions azurées confèrent à l’ensemble une allure à la hauteur d’une montre de haute horlogerie. Le boîtier en acier a également été redessiné et voit son diamètre passer de 43 à 44.8mm. Les réglages s’effectuent à l’aide d’une couronne arrondie et striée pour une manipulation plus aisée.

montblanc star legacy rieussec chronograph closeup

Côté mouvement, le garde-temps reste animé par le calibre MB R200 à remontage automatique. Grâce à son couple de barillets, il garantit une confortable réserve de marche de 72 heures. Le dos de la boîte offre une vision sur ses composants décorés par des Côtes de Genève.

La Star Legacy Nicolas Rieussec Chronograph se porte sur nouveau bracelet en cuir d’alligator Sfumato bleu, façonné par la manufacture à Florence.

Prix: 7’450 EUR

Par Dan Diaconu

Advertising



Plus de news sur

MONTBLANC