Masterpiece Mysterious Seconds

«L’homme porte le mystère de la vie qui porte le mystère du monde» (Edgar Morin, sociologue français). C’est un peu ce que l’on ressent en observant, ébahi et intrigué comme un enfant, la seconde mystérieuse virevolter dans son cadran. Depuis plus d’un an maintenant, Maurice Lacroix a posé un voile de mystère sur l’un de ses garde-temps, justement nommé Masterpiece Mysterious Seconds. En 2014, la marque horlogère a présenté deux nouvelles versions de cette pièce énigmatique, l’une avec un visage contemporain et l’autre plutôt classique, avec un boîtier en acier de 43mm de diamètre commun aux deux modèles. Le cadran partiellement ajouré sur le mouvement automatique de la montre met en scène deux sous-cadrans. Le premier décentré vers 2h affiche les heures et minutes; c’est un anneau bleu ou noir, selon le modèle, sur lequel sont inscrits les chiffres arabes blancs correspondant aux heures. Occupant quasiment toute la partie inférieure du cadran, le deuxième sous-cadran apparait tel un terrain de jeu rond pour la fameuse seconde mystérieuse. En effet, l’aiguille à double flèche de couleurs différentes semble danser aléatoirement sur la surface blanche pour la version classique ou noire pour la contemporaine, montrant tour à tour sa pointe blanche et sa pointe rouge ou bleue. Prix: 12’500 CHF

Advertising