CLASSIC FUSION AEROFUSION CHRONOGRAPH HIGH JEWELLERY

HUBLOT
hublot classic fusion aerofusion chronograph high jewellery

LA ROCKSTAR DE L’ANNEE

Au cours de l’édition 2018 de Baselworld, Hublot a présenté une montre à la fois impressionnante et hypnotisante totalement recouverte de diamants de taille baguette. Un travail artistique doublé d’une mécanique de pointe qu’on ne se lasse pas d’admirer!

Est-ce une montre, un bijou ou… les deux? Véritable tourbillon de diamants, la Classic Fusion Aerofusion Chronograph High Jewellery fascine avec ses 308 pierres taillées en baguette dont la disposition reprend avec poésie le mouvement d’une eau translucide et éclatante. Présentée à l’occasion de Baselworld en mars dernier, cette pièce signée Hublot en a hypnotisé plus d’un. Cependant, si elle est belle à l’extérieur, elle l’est également à l’intérieur: car si la mécanique se fait discrète pour confier le devant de la scène aux diamants, elle n’en demeure pas moins parfaite!

Côté technique justement, le modèle Classic Fusion Aerofusion Chronograph High Jewellery est motorisé par le calibre HUB1155, un mouvement automatique squeletté avec fonction chronographe qui a déjà fait ses preuves notamment dans la collection Classic Fusion Aerofusion. Ajouré comme une dentelle de métal et recouvert d’une couleur sombre presque furtive, il bat à la fréquence standard de 4Hz, et délivre une réserve de marche de 42 heures.

hublot classic fusion aerofusion chronograph high jewellery closeup

Côté cadran, tout a été mis en œuvre avec discrétion et transparence afin de laisser la partie joaillère s’exprimer. Au centre, deux larges aiguilles argentées de type bâton affichent les heures et les minutes. Les secondes courantes ont été délocalisées dans un compteur cintré d’un ruban de diamants à 3h et la date apparaît timidement à 6h. La trotteuse centrale dont le contrepoids reprend fièrement le H d’Hublot indique les secondes du chronographe tandis que les minutes sont comptabilisées dans un totaliseur, également pavé de pierres, à 9h.

Le sertissage du boîtier en or blanc de 45mm de diamètre a été confié à Salanitro S.A, une entreprise spécialisée et réputée du Canton de Genève. Au total, 16.20 carats de diamants tapissent la carrure, la lunette et les attaches mais aussi le cadran avec le contour des compteurs, le réhaut et les index horaires.

La Classic Fusion Aerofusion Chronograph High Jewellery se porte avec un bracelet qui mêle cuir d’alligator (sur la face) et caoutchouc (sur la doublure et les flancs) noirs pourvu d’une boucle déployante en or blanc sertie de 40 diamants “baguette“.

Prix: 450’000 CHF www.hublot.com

Par Sharmila Bertin

Advertising



Lire

ext