GRAHAM – CHRONOFIGHTER DENIM

graham chronofighter denim

LE JEAN COMME SECONDE PEAU

Le modèle Chronofighter qui fête cette année son 15ème anniversaire adopte un look à la fois jeune et différent. Focus sur cette montre adolescente furieusement trendy.

Le propre de l’adolescent, c’est de ne rien faire comme les autres. Bien au contraire, il a plutôt tendance à opter pour l’anti-conformisme voire la provocation et la rébellion, dans son esprit comme dans son apparence. C’est un peu le cas du modèle Chronofighter, né en 2001, et dont son créateur, la marque Graham, célèbre en 2016 son 15ème anniversaire. Une montre impressionnante par sa grande taille accentuée par sa fameuse gâchette, son visage qui laisse apparaître les rouages de son moteur sans les dévoiler totalement et son bracelet en toile épaisse et brute parfaitement dans l’air du temps.

graham chronofighter denim group

Un trio de couleurs est proposé pour cette collection spéciale de chronographes Chronofighter Denim avec bracelet en tissu assorti: gris foncé, kaki militaire et bleu jean, un peu comme dans une boutique de jeans. Au départ, le denim est une toile de coton au dessin de tissage serré de couleur écru et résistante qui est ensuite teintée en bleu indigo. Après avoir servi à habiller mineurs, ouvriers et paysans, principalement au 19ème siècle, elle est désormais essentiellement destinée à la confection de jeans. Code vestimentaire générationnel, symbole de la révolte jeune dans les années 1950 puis du mouvement hippie dans les Seventies, le jean est avant tout synonyme de confort et de liberté, particulièrement quand on est jeune et pas encore soumis au traditionnel et ennuyeux costume/chemise/cravate. Qu’il soit stone washed ou “surteint“, slim ou bootcut, c’est un vêtement basique incontournable dans le dressing. Et de l’armoire à vêtement au poignet, il n’y a qu’un pas, que fait Graham avec cette série de trois modèles.

Le boîtier en acier mesure 47mm de diamètre et étanche jusqu’à 100m de profondeur. Il est chapeauté d’une lunette en céramique noire et, surtout, présente une structure appelée gâchette en carbone à 9h sur la carrure et un poussoir rectangulaire recouvert de caoutchouc à picots à 10h. Ces derniers permettent de lancer, arrêter et remettre à zéro la fonction chronographe de la Chronofighter Denim. Laquelle, jointe aux fonctionnalités horaires et à l’affichage du quantième, est rythmée par le calibre G1747 à remontage automatique dont la réserve d’énergie produite s’élève à 48 heures.

Légèrement opaque, le verre saphir de couleur qui recouvre le visage de la montre fait office de cadran. Il accueille un tour d’heures composé de grands chiffres arabes blancs luminescents et cintré par une échelle télémétrique. Les heures et minutes sont indiquées au centre par deux larges aiguilles de type pilote tandis que les secondes ont été isolées dans un compteur à 3h. Discret, le quantième apparaît dans un hublot placé en retrait à 8h30. Quant à la fonction chronographe, les secondes défilent au centre et les minutes sont comptabilisées dans un totaliseur à 6h. Toutes les indications sont présentées en blanc sauf pour la version grise de la Chronofighter Denim qui y ajoute du jaune électrisant.

Prix: 5’900 CHF

Par Sharmila Bertin

Advertising