ROYAL OAK FROSTED GOLD AUTOMATIQUE

AUDEMARS PIGUET
audemars piguet royal oak frosted gold 2021

PARADIS AZUR

La technique joaillère du martelage, littéralement devenue une signature de la marque du Brassus et ici appliquée à de l’or gris, forme avec l’azur du célèbre cadran en damier une ravissante combinaison.

« L’âme a la couleur du regard. L’âme bleue seule porte en elle du rêve, elle a pris son azur aux flots et à l’espace“. Cette citation poétique de l’écrivain français Guy de Maupassant (1850-1893) traduit à merveille le sentiment éprouvé lorsque l’on aperçoit la nouvelle Royal Oak Frosted Gold Automatique. En effet, la montre signée AudemarsPiguet est d’une beauté aussi limpide que fascinante avec sa silhouette alternant surfaces polies et martelée selon la technique ancestrale remise au goût du jour par Carolina Bucci, la créatrice joaillère qui collabore avec la marque du Brassus depuis 2016 et a fait de ce travail si particulier de la matière une signature à part entière, et son visage bleuté et lumineux.

audemars piguet royal oak frosted gold 2021 closeupLe boîtier en or gris de 34mm de diamètre et 8 de hauteur, finement piqué par une pointe terminée d’un diamant, abrite le calibre 5800, un mouvement mécanique à remontage automatique bercé par la fréquence standard de 4hz. Ce moteur qui délivre 50 heures de réserve de marche anime l’essentiel du temps, soit les heures, minutes, secondes et quantième.

audemars piguet royal oak frosted gold 2021 side view

Ces fonctionnalités s’inscrivent sur le célèbre cadran en damier, un disque nappé de bleu ciel obtenu par traitement PVD et paré du motif “Grande Tapisserie“, grâce à un trio d’aiguilles centrales qui survolent un tour d’heures en appliques facettés, le tout enduit de matière luminescente blanche. Discrète, la date s’affiche en noir sur fond azur à 3h.

Afin de prolonger le plaisir provoqué par le martelage étincelant du boîtier, le bracelet à maillons en or gris a lui aussi été “frosted“ et se lie au poignet avec une boucle déployante.

Prix sur demande

Par Sharmila Bertin

Advertising



Lire

ext